Bien dormir pour mincir !

"Qui dort dîne !" ... Différentes explications existent pour cette expression. Selon les Grecs anciens, « le sommeil nourrit celui qui n’a pas de quoi manger ». Au moyen-âge,  les aubergistes accordaient le droit de dormir dans leur auberge aux voyageurs qui y dinaient.  

Aujourd’hui, on associe le fait de dormir au fait d’oublier sa faim mais pourquoi ?

Au-delà de ces propositions, sur le plan physiologique, pour la plupart d’entre nous, la faim disparait pendant notre sommeil.  En effet, nos sécrétions hormonales sont différentes le jour et la nuit et notamment les hormones de la régulation alimentaire que sont la Leptine et la Ghréline.

La leptine est l’hormone de la satiété et elle est essentiellement produite la nuit (ce qui nous permet de ne pas avoir faim pendant le jeûne nocturne).

La ghréline est l’hormone qui stimule l’appétit et elle est essentiellement produite le jour (c’est pourquoi nous avons faim 4 heures environ après un repas dans la journée).

De récentes publications mettent l’accent sur le fait que le manque de sommeil pourrait conduire à une prise de poids. Il y a certes des « petits dormeurs » (qui se contentent de 6h de sommeil par nuit ou moins) mais la plupart d’entre nous devraient dormir entre 7 et 8h. Faites le calcul !

A lire avant de vous endormir : Bien dormir pour mieux vivre

Actualités

Le salon des MICI

Le salon de la maladie de Crohn, de la RCH et de la Polyarthrite, organisé par91437219277917423893a8662c0333c424d33192 l'afa Crohn RCH et l'AFPric, revient les 12 et 13 octobre 2018 à l'espace Charenton, Paris.

En 2017, quelques 3000 visiteurs étaient venus de toute la France et même de l'étranger pour assister aux conférences des plus grands gastro-entérologues, rhumatologues et spécialistes des MICI et de la polyarthrite.

L'entrée est gratuite, téléchargeable sur : Association afa

Recettes

Pour les intestins paressseux

creme pruneaux

Pour les intestins paresseux et les gourmands (ce qui n'est pas incompatible) le vous recommande de tester ma crème de pruneaux

Il faut pour deux pots : 500g de pruneaux dénoyautés - 1 sachet de sucre vanillé - un mixer 

Laisser tremper pendant une douzaine d'heures 500g de pruneaux dans un bol de thé infusé (le thé doit arriver juste au dessus des pruneaux). Ajoutez un sachet de sucre vanillé et faites cuire à petit feu avec le thé jusqu'à absorption complète du liquide.

Mixer pendant 5 bonnes minutes afin d'obtenir une crème bien lisse. Mettre en pots et conserver au réfrigérateur.

Délicieux sur les tartines du matin ou dans un yaourt nature !

Diététicien ou nutritionniste ?

Quelle est la différence entre un diététicien et un nutritionniste ?

Le diététicien est le seul professionnel para-médical formé à la nutrition et à son application pratique.

Deux filières forment aujourd'hui au métier de diététicien : BTS ou DUT.

La définition de la profession de diététicien en France est la suivante (Art. L 4371-1) "dispenser des conseils nutritionnels et, sur prescription médicale, participer à l'éducation et à la rééducation nutritionnelle des patients atteints de troubles du métabolisme ou de l'alimentation, par l'établissement d'un bilan diététique personnalisé et une éducation diététique adaptée."

On peut consulter un diététicien avec ou sans prescription médicale.

Habituellement attribué aux médecins le terme « nutritionniste » est un qualificatif qui n'est pas protégé en France et qui ne définit pas une profession. Un « nutritionniste » sans précision peut être un médecin mais il faut le lui demander. De toute façon, s'il est médecin, il pourra établir des feuilles de soins (ce que ne peuvent pas faire les diététiciens).

L'adjectif « nutritionniste » est accolé au terme « diététicien » afin de marquer son expertise naturelle dans ce domaine c'est pourquoi, en tant que diététicienne diplômée je me présente comme "Diététicienne Nutritionniste".

66 - 68 Rue de la Glacière -  75013 Paris - 06 81 97 67 06

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites