Vous avez dit FODMAPs ?

Un grand nombre de sucres peuvent entraîner des troubles gastro-intestinaux.Pour une meilleure prise en charge des personnes atteintes de troubles fonctionnels fodmap-binder
intestinaux, on recommande un régime pauvre en FODMAPs* dont beaucoup sont présents dans les fibres alimentaires de certains végétaux.

Selon leur type, les FODMAPs ne sont pas du tout ou seulement partiellement digérés et absorbés au niveau de l’intestin grêle. Une certaine quantité transite donc jusqu’au côlon. Là, les sucres entraîneraient une distension du gros intestin via un effet osmotique (appel d’eau qui augmente le volume des selles) et la production de gaz (fermentation des sucres par la flore intestinale). Cette distension jouerait un rôle prépondérant dans les douleurs intestinales ou l’accélération du transit. Les gaz produits sont également à l’origine des flatulences.

Quelques  aliments pourvoyeurs de FODMAPs :

Blé, orge, seigle, oignons, pois chiches, lentilles

Lait, fromages non affinés

Asperge, pastèque, cerise, mangue, pêche, prune, mangue, sucreries "allégées"

Recommandations : 

réduction des quantités consommées de FODMAPs et non suppression complète

en pratique, après 6 à 8 semaines de régime faible en FODMAPs, si celui-ci donne satisfaction faire un test de réintroduction de chaque sucre afin d’identifier celui ou ceux en cause et d’éviter des restrictions non nécessaires.

* L’acronyme FODMAPs signifie « Fermentable by colonic bacteria Oligosaccharides,Disaccharides, Monosaccharides And Polyols » c’est à dire :

« oligosaccharides, disaccharides, monosaccharides et polyols fermentescibles par la flore intestinale ».

Actualités

Prise de RDV

Vous pouvez prendre rdv en me téléphonant au 06 81 97 67 06 OU en ligne sur le site mon docteur.fr en cliquant sur : JE VEUX PRENDRE RDV 

Recettes

Attention aux régimes

Retrouvez l'interview que Mme Figaro a publié récemment dans lequel on m'a demandé de parler du régime Montignac (il me semblait qu'il ne faisait plus beaucoup parler de lui mais voilà qu'il pointe à nouveau son nez ...) Régime Montignac : le retour

Diététicien ou nutritionniste ?

Quelle est la différence entre un diététicien et un nutritionniste ?

Le diététicien est le seul professionnel para-médical formé à la nutrition et à son application pratique.

Deux filières forment aujourd'hui au métier de diététicien : BTS ou DUT.

La définition de la profession de diététicien en France est la suivante (Art. L 4371-1) "dispenser des conseils nutritionnels et, sur prescription médicale, participer à l'éducation et à la rééducation nutritionnelle des patients atteints de troubles du métabolisme ou de l'alimentation, par l'établissement d'un bilan diététique personnalisé et une éducation diététique adaptée."

On peut consulter un diététicien avec ou sans prescription médicale.

Habituellement attribué aux médecins le terme « nutritionniste » est un qualificatif qui n'est pas protégé en France et qui ne définit pas une profession. Un « nutritionniste » sans précision peut être un médecin mais il faut le lui demander. De toute façon, s'il est médecin, il pourra établir des feuilles de soins (ce que ne peuvent pas faire les diététiciens).

L'adjectif « nutritionniste » est accolé au terme « diététicien » afin de marquer son expertise naturelle dans ce domaine c'est pourquoi, en tant que diététicienne diplômée je me présente comme "Diététicienne Nutritionniste".

66 - 68 Rue de la Glacière -  75013 Paris - 06 81 97 67 06

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites