Les adultes


tete adulte
« Manger sans être attentif, c’est remplir son ventre mais pas sa tête »

 

Je me suis aperçue que la plupart de mes patients mangeaient soit très rapidement, soit par automatisme.

Quand on mange trop vite, sans écouter les signaux du corps que sont le rassasiement et la satiété,  on mange plus que ce dont le corps a besoin.

Quand on mange rapidement, on ne perçoit pas les saveurs et les arômes des aliments. On ne mange plus par plaisir.

Au cours des consultations, je travaille avec mes patients pour que l’alimentation devienne (ou redevienne) source de plaisir. La perte de poids est régulière et ne procure pas de frustration. 

Pour aller dans le même sens, je trouve que le témoignage suivant (rédigé par le prix Nobel A. Soljenitsyne) prête à la réflexion : "Pour comprendre la nature du bonheur, il faut d'abord comprendre la satiété (...). La satiété ne dépend aboslument pas de la quantité que nous mangeons, mais de la façon dont nous mangeons ..." (in Le premier Cercle, ed. Robert Laffont, Paris, 1968, chap VIII, p40).

Dans cet ouvrage, le célèbre prisionnier du Goulag fait l'éloge d'une bouillie. Réalisée à partir de céréales (orge ou avoine, il ne s'en souvient plus très bien) sans ajout de matière grasse, la description qu'il en fait ne la rend pas très appétissante et pourtant, il explique que la manger lentement comme un aliment "béni" (il parle de "sacrement") lui  procure un double bénéfice que sont le contentement et la satiété. Il ajoute même : "Peux-tu vraiment comparer ça avec la façon grossière dont on dévore les steaks ?" 

 

 

Actualités

Mois Sans Tabac Paris 13

Un mois sans fumer multiplie par 5 fois les chances d’arrêter définitivement. Après 30 jours orld No Tobacco Dayd’abstinence, la dépendance est moins forte et les symptômes de manque (nervosité, irritation) sont moins présents. En partant de ce constat, le ministère des Solidarités et de la Santé, en partenariat avec l'Assurance maladie et Santé publique France, a décidé de poursuivre l'opération nationale lancée en 2016 afin d’aider un maximum de personnes à arrêter de fumer en même temps.

Vous pouvez appeler le 3989 et bénéficier de l'accompagnent d'un tabacologue. 

Si vous habitez ou travaillez dans le 13ème arrondissement, vous pouvez bénéficier de l'accompagnement avec un tabacologue mais aussi de séances d'activité physique, de shiatsu ou d'une prise en charge diététique. Je vous invite à aller sur le site pole de santé mois sans tabac pour en savoir davantage. 

Recettes

CUIT VAPEUR PAS CHER

Depuis la rentrée, je rencontre des étudiants à qui je recommande d'augmenter leur consommation de légumes mais qui, comme beaucoup de parisiens, me disent qu'ils disposent d'une place très réduite pour les cuire. 

Les légumes en conserve peuvent être consommés, de même que les produits surgelés mais quand il s'agit de faire des légumes frais, ça se complique ...

Je leur conseille d'acheter un ustensile qui coûte moins de 10 euros et qui leur permettra de cuire des légumes aussi du poisson ou des fruits : la marguerite vapeur.

Cet appareil en forme de corolle s'adape à tous les diamètres de casseroles. Muni de pieds et d'un fond perforé, il permet à l'eau de cuire à la vapeur (sur le principe des bols chinois en bambou). 

Comment faire : prendre une casserole, mettre 2 cm d'eau dans le fond, placer la marguerie vapeur dessus, mettre les aliments dans la marguerite, couvrir avec un couvercle. Laissez cuire doucement .... et régalez vous !

Diététicien ou nutritionniste ?

Quelle est la différence entre un diététicien et un nutritionniste ?

Le diététicien est le seul professionnel para-médical formé à la nutrition et à son application pratique.

Deux filières forment aujourd'hui au métier de diététicien : BTS ou DUT.

La définition de la profession de diététicien en France est la suivante (Art. L 4371-1) "dispenser des conseils nutritionnels et, sur prescription médicale, participer à l'éducation et à la rééducation nutritionnelle des patients atteints de troubles du métabolisme ou de l'alimentation, par l'établissement d'un bilan diététique personnalisé et une éducation diététique adaptée."

On peut consulter un diététicien avec ou sans prescription médicale.

Habituellement attribué aux médecins le terme « nutritionniste » est un qualificatif qui n'est pas protégé en France et qui ne définit pas une profession. Un « nutritionniste » sans précision peut être un médecin mais il faut le lui demander. De toute façon, s'il est médecin, il pourra établir des feuilles de soins (ce que ne peuvent pas faire les diététiciens).

L'adjectif « nutritionniste » est accolé au terme « diététicien » afin de marquer son expertise naturelle dans ce domaine c'est pourquoi, en tant que diététicienne diplômée je me présente comme "Diététicienne Nutritionniste".

11, Square Albin Cachot -  75013 Paris - 06 81 97 67 06

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites