Annie V - 62 ans - Libraire - remercie le régime FODMAPs et Florence Thorez

Voilà mon témoignage après des mois de galère.
J'ai d'abord eu des problèmes digestifs qui se sont aggravés il y a 4 ans, hernie hiatale, gros reflux qui m'obligeaient soit à ne pas manger le soir, soit à passer la nuit assise dans un fauteuil.
Il y a 4 ans a donc été décidée une intervention dite de Nissen.
Quelques petits désagréments toutefois sont apparus peu après, au niveau intestinal cette fois, devant la difficulté voire l'impossibilité d'éructer, l'air est stocké dans les intestins provoquant douleurs, ballonnements, et  ventre très gonflé. Je passais d'un ventre plat à un ventre de femme enceinte de 6 mois.
En mai dernier, lassée de traitements inefficaces, j'ai démarré seule une méthode vue à plusieurs reprises sur internet, qui s'appelle la méthode FODMAP, qui consiste à éliminer dans un premier temps certains aliments susceptibles de fermenter dans les intestins.
J'ai très vite décidé de me faire aider par quelqu'un de compétent connaissant la méthode et me suis adressée à Florence Thorez qui m'a suivie très sérieusement.
8 semaines de diète stricte mais très efficace, pendant laquelle j'ai très vite retrouvé une qualité de vie, sans douleurs, sans ballonnements, donc, finalement, pas contraignante, vu les résultats obtenus.
On a ensuite, ensemble, commencé à réintroduire les aliments un par un, famille par famille pour déceler le ou les responsables.
Résultat, 6 mois après, au retour de vacances, après avoir retrouvé une alimentation quasi normale, je sais ce que je dois éviter, je sais aussi que je peux mais ne dois pas consommer trop de certains aliments.
J'ai appris à me connaître, à écouter mon ventre, et à réagir dés que des symptômes apparaissent.
Je ne suis pas sûre d'y être arrivée sans l'aide de Florence, qui a su m'écouter, gérer mon cas un peu particulier et me guider dans cette diète pas encore très connue mais qui donne d'excellents résultats à condition de s'y tenir.
Merci de vos conseils.

Actualités

Le salon des MICI

Le salon de la maladie de Crohn, de la RCH et de la Polyarthrite, organisé par91437219277917423893a8662c0333c424d33192 l'afa Crohn RCH et l'AFPric, revient les 12 et 13 octobre 2018 à l'espace Charenton, Paris.

En 2017, quelques 3000 visiteurs étaient venus de toute la France et même de l'étranger pour assister aux conférences des plus grands gastro-entérologues, rhumatologues et spécialistes des MICI et de la polyarthrite.

L'entrée est gratuite, téléchargeable sur : Association afa

Recettes

Pour les intestins paressseux

creme pruneaux

Pour les intestins paresseux et les gourmands (ce qui n'est pas incompatible) le vous recommande de tester ma crème de pruneaux

Il faut pour deux pots : 500g de pruneaux dénoyautés - 1 sachet de sucre vanillé - un mixer 

Laisser tremper pendant une douzaine d'heures 500g de pruneaux dans un bol de thé infusé (le thé doit arriver juste au dessus des pruneaux). Ajoutez un sachet de sucre vanillé et faites cuire à petit feu avec le thé jusqu'à absorption complète du liquide.

Mixer pendant 5 bonnes minutes afin d'obtenir une crème bien lisse. Mettre en pots et conserver au réfrigérateur.

Délicieux sur les tartines du matin ou dans un yaourt nature !

Diététicien ou nutritionniste ?

Quelle est la différence entre un diététicien et un nutritionniste ?

Le diététicien est le seul professionnel para-médical formé à la nutrition et à son application pratique.

Deux filières forment aujourd'hui au métier de diététicien : BTS ou DUT.

La définition de la profession de diététicien en France est la suivante (Art. L 4371-1) "dispenser des conseils nutritionnels et, sur prescription médicale, participer à l'éducation et à la rééducation nutritionnelle des patients atteints de troubles du métabolisme ou de l'alimentation, par l'établissement d'un bilan diététique personnalisé et une éducation diététique adaptée."

On peut consulter un diététicien avec ou sans prescription médicale.

Habituellement attribué aux médecins le terme « nutritionniste » est un qualificatif qui n'est pas protégé en France et qui ne définit pas une profession. Un « nutritionniste » sans précision peut être un médecin mais il faut le lui demander. De toute façon, s'il est médecin, il pourra établir des feuilles de soins (ce que ne peuvent pas faire les diététiciens).

L'adjectif « nutritionniste » est accolé au terme « diététicien » afin de marquer son expertise naturelle dans ce domaine c'est pourquoi, en tant que diététicienne diplômée je me présente comme "Diététicienne Nutritionniste".

66 - 68 Rue de la Glacière -  75013 Paris - 06 81 97 67 06

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites