Syndrome de l'intestin irritable (SII)

Ce syndrôme touche 7 à 15% de la population mondiale. Malgré cela, il est souvent non diagnostiqué alors que des critères assez précis  existent (notamment : nature et fréquence des selles, fièvre, présence de maladies intestinales dans la famille - maladie de Crohn, maladie coeliaque, RCH - perte de poids non expliquée, saignements rectaux, douleurs abdominales ...).

La prise en charge de cette maladie repose sur des choix d'aliments et des quantités qu'il vous sera possible d'ingérer.

J'ai suivi la formation de l'institut Australien Monash  https://www.monashfodmap.com/ et je peux vous accompagner avec l'aide de l'application de cet institut à identifier les aliments qui génèrent des troubles chez vous et à déterminer les quantités acceptables d'aliments.

Le protocole se déroule en 3 étapes :

1. exclusion des aliments riches en Fodmap's pendant 3 à 4 semaines et remplacement par des aliments équivalents pauvres en Fodmap's

2. réintroduction des aliments qui vous ont le plus manqué (en petites quantités)

3. détermination de la quantité d'aliment riche en Fodmap's que vous pouvez consommer sans problème.

Le régime sans Fodmap's a la réputation d'être difficile à suivre mais si vous arrivez à y consacrer quelques semaines pour bien comprendre les bases et comment fonctionne l'appli vous saurez quels aliments consommer sans crainte et ceux à réduire (et en quelle quantité). 

 

 

 

La diététique thérapeutique pour les adultes

point interrogationEn devenant acteur de notre santé, nous améliorons notre qualité de vie

Quand on doit faire face à une maladie chronique (diabète, hypercholestérolémie, maladie intestinale inflammatoire : maladie de Crohn ou rectocolite hémorragique, maladie coeliaque ...) apprendre à faire les bons choix alimentaires permet d'être acteur de sa santé.

Beaucoup de questions se posent : comment lire les étiquettes ? comment faire des équivalences au sein d'un même groupe d'aliments ? doit-on supprimer certains aliments ? qui croire ? les médais, les médecins ? les amis ?

Je suis là pour vous aider à vous y retrouver dans la jungle alimentaire. 

Vous pouvez aussi consulter le site manger bouger

 

La chirurgie bariatrique

Fin 2012, on comptait en France 6,9 millions de personnes adultes obèses (15% de la population adulte). 

De plus en plus d'obèses se tournent vers la chirurgie bariatrique pour les aider à perdre du poids : plus de 30.000 interventions par an en France !

homme

Qu'il s'agisse d'un anneau gastrique, d'une sleeve gastrectomie ou d'un by pass, l'intervention doit être soigneusement préparée par l'équipe médicale qui prend en charge les patients candidats à la chirurgie bariatrique.

Sur le plan de l'alimentation, des conseils pré- et post-opératoires sont indispensables pour ne pas connaître de malaises, éviter les carences et faire en sorte que les repas redeviennent progressivement normaux.

J'ai été formée à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière à la prise en charge des patients candidats à la chirurgie bariatrique (DU - Diplôme Universitaire Obésités et syndrome métabolique). Je les accompagne:

- avant l'intervention : certaines habitudes comme le fait de mâcher davantage les aliments peuvent commencer à être adoptées avant l'acte chirurgical,

- après l'intervention (choix des aliments - gestion des signes cliniques spécifiques à chaque acte chirurgical).

De nombreux patients ne sont pas suivis sur le plan diététique faute de trouver une diététicienne formée mais les conséquences peuvent être désastreuses (reprise de poids mais aussi carences et altération de l'estime de soi).

Un accompagnement diététique est indispensable pour assurer la réusite d'une telle intervention !

 

Les MICI

Quand on est atteint d'une Maladie Inflammatoire Chronique Intestinale (MICI) : rectocolite hémorragique ou maladie de Chrohn, l'alimentation peut générer de nombreuses peurs.homme

Une prise en charge diététique permet de lutter contre ces peurs mais aussi de maintenir un bon état nutritionnel (en prévenant d'éventuelles carences) tout en retrouvant une alimentation variée alliant plaisir et convivialité.

J'ai été formée à la prise en charge des patients atteints de MICI par l'Association François Aupetit.

Accédez au site de l'Association François Aupetit

L'hypercholestérolémie

En matière d'hypercholestérolémie, une prise en charge diététique peut permettre de diminuer un taux de cholestérol jugé trop élevé par le médecin (pour éviter ou retarder la consommation de médicaments).homme

Quand on est déjà sous traitement, dietétique et médicaments ont des actions complémentaires et combiner leurs effets permet une meilleure évolution de la maladie.

Je reçois régulièrement des patients hypercholestérolémiques qui souhaitent éviter de prendre des médicaments. Sachez que la levure de riz rouge, souvent plébiscitée pour diminuer le taux de cholestérol (à la place des statines) peut générer des troubles musculaires (tout comme les statines). Ce n'est donc pas un remède miracle ...

Apprendre à faire certains choix alimentaires ou certaines techniques de cuisson, de même que mieux comprendre l'étiquetage alimentaire, ou concilier restaurant et cholestérol ... les raisons de venir consulter une diététicienne afin d'allier plaisir et santé quant on a du cholestérol sont nombreuses !

Quelles que soient vos habitudes et vos contraintes, je prendrai le temps de trouver pour vous des solutions personnalisées.

 

Le diabète

hommeLe diabète est une maladie chronique qui peut engendrer des complications.

La prise en charge des personnes diabétiques a pour but d'éviter ou retarder l'apparition des complications. Elle repose sur 3 leviers : le traitement médicamenteux, l'activité physique et l'alimentation.

Une alimentation équilibrée peut permettre d'éviter ou de retarder la prise de médicaments. Les patients diabétiques que je reçois au cabinet sont diabétiques de type 2 (non insulino dépendants). Je les aide à concevoir des repas équilibrés, à reconnaître les source de glucides et de lipides dans les aliments, à faire des équivalences glucidiques pour la vie de tous les jours (la cuisine à la maison mais aussi les sorties au restaurant ou les repas de fêtes).

J'anime également des ateliers de patients diabétiques au sein du réseau Paris diabète depuis plusieurs années. 

Accédez au site du réseau Paris Diabète 

Actualités

Un site pour les végés

Si vous êtes végétarien ou végétalien, n'hésitez pas à aller faire un tour sur le site végéclic.com

Vous y trouverez des conseils pour équilibrer votre alimentation afin de ne pas risquer de carence (notamment en B12 et en fer).

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à venir me voir ...

 

 

Recettes

Batch cooking brocolis

broccoli 3123095 640

Prévoyez : 2 belles têtes de brocolis pour faire : un accompagnement de poisson le premier jour, un accompagnement de viande le lendemain et une quiche le surlendemain !

- faites cuire rapidement à la vapeur les têtes

- utilisez une partie pour consommer avec du saumon + pommes de terre

- utilisez l'autre partie pour faire une tarte salée : sur un fond de pâte à tarte brisée, placez les brocolis + un mélange de 4 CS de crême fraîche, 4 oeufs et de l'emmental râpé (cuisson 180° - chaleur tournante - 30 mn)

- les tiges se mangent aussi ! coupez les en petits tronçons que vous ferez revenir dans un peu d'huile d'olive + gingembre + citronelle. Ajoutez du poulet en lanières, un peu de sauce soja et du riz. Et hop, un repas exotique vite fait bien fait !

Diététicien ou nutritionniste ?

Quelle est la différence entre un diététicien et un nutritionniste ?

Le diététicien est le seul professionnel para-médical formé à la nutrition et à son application pratique.

Deux filières forment aujourd'hui au métier de diététicien : BTS ou DUT.

La définition de la profession de diététicien en France est la suivante (Art. L 4371-1) "dispenser des conseils nutritionnels et, sur prescription médicale, participer à l'éducation et à la rééducation nutritionnelle des patients atteints de troubles du métabolisme ou de l'alimentation, par l'établissement d'un bilan diététique personnalisé et une éducation diététique adaptée."

On peut consulter un diététicien avec ou sans prescription médicale.

Habituellement attribué aux médecins le terme « nutritionniste » est un qualificatif qui n'est pas protégé en France et qui ne définit pas une profession. Un « nutritionniste » sans précision peut être un médecin mais il faut le lui demander. De toute façon, s'il est médecin, il pourra établir des feuilles de soins (ce que ne peuvent pas faire les diététiciens).

L'adjectif « nutritionniste » est accolé au terme « diététicien » afin de marquer son expertise naturelle dans ce domaine c'est pourquoi, en tant que diététicienne diplômée je me présente comme "Diététicienne Nutritionniste".

11, Square Albin Cachot - 75013 Paris - 06 81 97 67 06