Syndrome de l'intestin irritable (SII)

Ce syndrôme touche 7 à 15% de la population mondiale. Malgré cela, il est souvent non diagnostiqué alors que des critères assez précis  existent (notamment : nature et fréquence des selles, fièvre, présence de maladies intestinales dans la famille - maladie de Crohn, maladie coeliaque, RCH - perte de poids non expliquée, saignements rectaux, douleurs abdominales ...).

La prise en charge de cette maladie repose sur des choix d'aliments et des quantités qu'il vous sera possible d'ingérer.

J'ai suivi la formation de l'institut Australien Monash  https://www.monashfodmap.com/ et je peux vous accompagner avec l'aide de l'application de cet institut à identifier les aliments qui génèrent des troubles chez vous et à déterminer les quantités acceptables d'aliments.

Le protocole se déroule en 3 étapes :

1. exclusion des aliments riches en Fodmap's pendant 3 à 4 semaines et remplacement par des aliments équivalents pauvres en Fodmap's

2. réintroduction des aliments qui vous ont le plus manqué (en petites quantités)

3. détermination de la quantité d'aliment riche en Fodmap's que vous pouvez consommer sans problème.

Le régime sans Fodmap's a la réputation d'être difficile à suivre mais si vous arrivez à y consacrer quelques semaines pour bien comprendre les bases et comment fonctionne l'appli vous saurez quels aliments consommer sans crainte et ceux à réduire (et en quelle quantité). 

 

 

 

Actualités

Un site pour les végés

Si vous êtes végétarien ou végétalien, n'hésitez pas à aller faire un tour sur le site végéclic.com

Vous y trouverez des conseils pour équilibrer votre alimentation afin de ne pas risquer de carence (notamment en B12 et en fer).

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à venir me voir ...

 

 

Recettes

Batch cooking brocolis

broccoli 3123095 640

Prévoyez : 2 belles têtes de brocolis pour faire : un accompagnement de poisson le premier jour, un accompagnement de viande le lendemain et une quiche le surlendemain !

- faites cuire rapidement à la vapeur les têtes

- utilisez une partie pour consommer avec du saumon + pommes de terre

- utilisez l'autre partie pour faire une tarte salée : sur un fond de pâte à tarte brisée, placez les brocolis + un mélange de 4 CS de crême fraîche, 4 oeufs et de l'emmental râpé (cuisson 180° - chaleur tournante - 30 mn)

- les tiges se mangent aussi ! coupez les en petits tronçons que vous ferez revenir dans un peu d'huile d'olive + gingembre + citronelle. Ajoutez du poulet en lanières, un peu de sauce soja et du riz. Et hop, un repas exotique vite fait bien fait !

Diététicien ou nutritionniste ?

Quelle est la différence entre un diététicien et un nutritionniste ?

Le diététicien est le seul professionnel para-médical formé à la nutrition et à son application pratique.

Deux filières forment aujourd'hui au métier de diététicien : BTS ou DUT.

La définition de la profession de diététicien en France est la suivante (Art. L 4371-1) "dispenser des conseils nutritionnels et, sur prescription médicale, participer à l'éducation et à la rééducation nutritionnelle des patients atteints de troubles du métabolisme ou de l'alimentation, par l'établissement d'un bilan diététique personnalisé et une éducation diététique adaptée."

On peut consulter un diététicien avec ou sans prescription médicale.

Habituellement attribué aux médecins le terme « nutritionniste » est un qualificatif qui n'est pas protégé en France et qui ne définit pas une profession. Un « nutritionniste » sans précision peut être un médecin mais il faut le lui demander. De toute façon, s'il est médecin, il pourra établir des feuilles de soins (ce que ne peuvent pas faire les diététiciens).

L'adjectif « nutritionniste » est accolé au terme « diététicien » afin de marquer son expertise naturelle dans ce domaine c'est pourquoi, en tant que diététicienne diplômée je me présente comme "Diététicienne Nutritionniste".

11, Square Albin Cachot - 75013 Paris - 06 81 97 67 06