Annie V - 62 ans - Libraire - remercie le régime FODMAPs et Florence Thorez

Voilà mon témoignage après des mois de galère.
J'ai d'abord eu des problèmes digestifs qui se sont aggravés il y a 4 ans, hernie hiatale, gros reflux qui m'obligeaient soit à ne pas manger le soir, soit à passer la nuit assise dans un fauteuil.
Il y a 4 ans a donc été décidée une intervention dite de Nissen.
Quelques petits désagréments toutefois sont apparus peu après, au niveau intestinal cette fois, devant la difficulté voire l'impossibilité d'éructer, l'air est stocké dans les intestins provoquant douleurs, ballonnements, et  ventre très gonflé. Je passais d'un ventre plat à un ventre de femme enceinte de 6 mois.
En mai dernier, lassée de traitements inefficaces, j'ai démarré seule une méthode vue à plusieurs reprises sur internet, qui s'appelle la méthode FODMAP, qui consiste à éliminer dans un premier temps certains aliments susceptibles de fermenter dans les intestins.
J'ai très vite décidé de me faire aider par quelqu'un de compétent connaissant la méthode et me suis adressée à Florence Thorez qui m'a suivie très sérieusement.
8 semaines de diète stricte mais très efficace, pendant laquelle j'ai très vite retrouvé une qualité de vie, sans douleurs, sans ballonnements, donc, finalement, pas contraignante, vu les résultats obtenus.
On a ensuite, ensemble, commencé à réintroduire les aliments un par un, famille par famille pour déceler le ou les responsables.
Résultat, 6 mois après, au retour de vacances, après avoir retrouvé une alimentation quasi normale, je sais ce que je dois éviter, je sais aussi que je peux mais ne dois pas consommer trop de certains aliments.
J'ai appris à me connaître, à écouter mon ventre, et à réagir dés que des symptômes apparaissent.
Je ne suis pas sûre d'y être arrivée sans l'aide de Florence, qui a su m'écouter, gérer mon cas un peu particulier et me guider dans cette diète pas encore très connue mais qui donne d'excellents résultats à condition de s'y tenir.
Merci de vos conseils.

Actualités

Menus pour la semaine

Je viens de recevoir un mail de Marmiton qui me propose des menus pour la semaine et, trouvant cette idée assez pratique, je suis ravie de la partager avec vous. Les repas sont parfois végé comme ces gnocchis à la sauce forestière qui ont l'air délicieux mais il y a aussi des plats à base d'oeuf ou de poisson. Pour tous ceux qui, comme moi, ont l'impression de tourner toujours avec les mêmes recettes c'est une belle opportunité de commencer l'année avec des nouveautés : allez sur Les menus pour la semaine de Marmiton

Recettes

Gratin d'hiver zéro déchet

gratin

Pour 6 personnes il vous faut :

1 grosse tête de brocolis

1 grosse carotte

1 grosse courgette

1 cuillère à soupe d'huile d'olive

20 cl de crème fraiche

3 oeufs

150g de fromage râpé

sel, poivre, noix de muscade

Epluchez les légumes et coupez les en petits tronçons (conservez les têtes ET les tiges du brocolis). Si votre carotte et votre courgette sont bio ou en provenance du jardin, conservez la peau. Faites cuire à la vapeur ou à l'eau. Egouttez. Faites les revenir dans une cocotte avec une cuillère à soupe d'huile. Préchauffez le four à 200° chaleur tournante.

Dans un saladier, battez les oeufs avec la crème, un peu de fromage râpé et les épices (sel, poivre, noix de muscade).

Placez les légumes dans un plat à gratin. Recouvrez du mélange ci-dessus. Ajoutez du râpé. Mettez au four pour 20mn.

 

Diététicien ou nutritionniste ?

Quelle est la différence entre un diététicien et un nutritionniste ?

Le diététicien est le seul professionnel para-médical formé à la nutrition et à son application pratique.

Deux filières forment aujourd'hui au métier de diététicien : BTS ou DUT.

La définition de la profession de diététicien en France est la suivante (Art. L 4371-1) "dispenser des conseils nutritionnels et, sur prescription médicale, participer à l'éducation et à la rééducation nutritionnelle des patients atteints de troubles du métabolisme ou de l'alimentation, par l'établissement d'un bilan diététique personnalisé et une éducation diététique adaptée."

On peut consulter un diététicien avec ou sans prescription médicale.

Habituellement attribué aux médecins le terme « nutritionniste » est un qualificatif qui n'est pas protégé en France et qui ne définit pas une profession. Un « nutritionniste » sans précision peut être un médecin mais il faut le lui demander. De toute façon, s'il est médecin, il pourra établir des feuilles de soins (ce que ne peuvent pas faire les diététiciens).

L'adjectif « nutritionniste » est accolé au terme « diététicien » afin de marquer son expertise naturelle dans ce domaine c'est pourquoi, en tant que diététicienne diplômée je me présente comme "Diététicienne Nutritionniste".

11, Square Albin Cachot - 75013 Paris - 06 81 97 67 06